Sélectionner une page

Le jour où je me suis lancée dans l’entrepreneuriat

Entrepreneuriat
06.16.2024

Ça y est, je lance mon podcast : Pause Happypreneure. 🎙

Ça fait tellement longtemps que j’ai dans l’idée de le faire que je suis super contente que le jour J soit enfin arrivé !

Tu peux le retrouver sur toutes les plateformes d’écoutes telles que Spotify, Apple Podcast, Google podcast, etc. N’hésite pas à t’abonner pour ne rien manquer.

Dans cet article (et l’épisode de podcast lié), j’avais envie de te parler de mon histoire. Ou plutôt comment j’en suis arrivée là, à te raconter tout ça devant mon micro (et mon clavier).

Pourquoi je me suis lancée dans l’entrepreneuriat ?

Mes premiers pas dans le blogging

Je vais te demander de ne pas me juger : oui j’avais un skyblog. Plusieurs mêmes. Dont un sur le cheval que je montais le plus à l’époque où je faisais de l’équitation ! 🐴

On a dit qu’on ne jugeait pas !

Bon de toute manière de panique cette époque est révolue puisque je suis rapidement passée aux “vrais” blogs (d’abord Blogger puis WordPress). Là, pareil, j’en ai eu une ribambelle : je suis passée de la beauté, aux voyages, puis au lifestyle ! Je pense avoir abordé à peu près tous les sujets possibles (bon non j’exagère). 😁

Ça me passionnait. Je passais des heures à comprendre le fonctionnement des blogs, le SEO pour être bien référencé, comment marchait Pinterest pour faire découvrir mes articles et créer une communauté autour de ce blog sur Instagram.

Je passais tout mon temps à écrire mes contenus et à prendre des photos pour illustrer tout ça. 🤩

Des études pas du tout dans le même domaine

À côté de ça je faisais des études de droit. J’ai adoré ces études-là car elles m’ont apporté beaucoup de connaissances et j’adore apprendre (elles m’ont aussi apporté mes meilleures amies donc je ne peux qu’en être satisfaite). 

Mais quand, au fur et à mesure, j’ai commencé à comprendre que j’allais devoir trouver un métier dans ce domaine j’ai commencé à paniquer. Ok c’était sympa, mais non.

J’ai toujours rêvé d’être ma propre patronne et me voyais plutôt comme une business woman à la tête de ma propre entreprise (la dame a les chevilles qui enflent). 😎

J’aurais pu être dans ce cliché en étant avocate, mais ce n’était pas un métier qui m’attirait. Puis les personnes qui me connaissent bien savent que les plaidoiries devant tout le monde, ce n’est pas DU TOUT quelque chose qui me correspond (remember la Charlotte qui paniquait de faire le moindre oral).

« Euh attends c’est possible de vivre ce qui me passionne ? »

Au cours de ma licence, j’ai commencé à comprendre que je pouvais vivre de ce qui me passionnait : le blogging, la création de contenu, Instagram … j’ai réalisé qu’il existait des métiers autour de toutes les connaissances que j’avais accumulé depuis des années. 🤩

J’ai obtenu mon Master 1 (histoire d’avoir un BAC+4 “au cas où”).

J’ai commencé mon Master 2 mais ça commençait à devenir trop pesant. J’allais à la fac avec la boule au ventre. Alors un jour, à la pause d’un cours, mon cerveau s’est allumé (je pourrais dire “déconnecté” mais au contraire je pense que je n’ai jamais été autant éveillé que ce jour-là). J’ai rangé mes affaires et j’ai dit à mes amies que j’arrêtais, je ne reviendrais plus. 🙅🏻‍♀️

Je ne me suis jamais autant senti vivante que ce matin-là sur le trajet du retour en rentrant chez moi. Je sentais dans tout mon corps que j’avais pris la bonne décision. C’est à ce moment là que j’ai réalisé que je prenais enfin ma vie en main. Oui, ma vie a vraiment commencé à ce moment où j’ai décidé que je pouvais et DEVAIS être la créatrice de ma vie.

Concrètement, personne ne me comprenait dans mon entourage. En même temps, je n’avais pas de projet concret. Je ne savais pas ce que j’allais faire précisément ni comment j’allais le faire, mais une chose était sûre: je ne subirais pas ma vie professionnelle comme j’ai pu le voir autour de moi.

J’ai pris quelques mois pour réfléchir à ce que j’allais faire. Je me suis formée au maximum. J’ai commencé à parler et à suivre des gens qui faisaient ce que je pensais vouloir faire et je ne les remercierais jamais assez car c’est grâce à eux que je n’ai pas baissé les bras. C’est là j’ai commencé à me dire que c’était possible. Que nous ne sommes pas obligé de rester enfermé dans des schémas et qu’on pouvait changer de vie si on le décidait. 🚀

C’est comme ça que je suis devenue Community Manager Freelance. Petit à petit j’ai développé mes services (consulting, formation…). Aujourd’hui ça fait 2 ans que je suis lancée et je n’ai jamais été autant reconnaissante d’avoir suivi mon instinct. ☝️

Le but de mon podcast Pause Happypreneure

Dans ma vie de freelance et d’entrepreneure j’ai eu des hauts (beaucoup) et des bas (beaucoup aussi). Tout ne peut pas fonctionner du premier coup. J’ai fait des erreurs et j’ai appris pas mal de choses. 🧐

C’est pour ça que j’ai créé Happypreneure mais aussi le podcast Pause Happypreneure. Pour aider les personnes qui se lancent ou qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat à le faire sereinement, dans la joie et la bonne humeur. 🥳

Je pense que l’accomplissement de soi et la plus belle des réussites et c’est vers ça que j’ai envie d’aider toutes les personnes qui me suivent.

Alors dans ce podcast (mais aussi ici dans mes articles de blog), on parlera de mindset, d’organisation, de stratégie business et de vie d’entrepreneure.

Donc n’oublie pas de me rejoindre. C’est par ici que ça se passe (ou en tapant Pause Happypreneure sur ta plateforme d’écoute favorite) !

 

Et si on se faisait un bilan de l’année 2022 ?

Avant tout, je voulais te souhaiter une merveilleuse année 2023 ! Qu’elle t’apporte tout ce dont tu as besoin! 🥳

Bon, je suis un peu en retard, tout le monde a fait ses articles bilan en fin d’année mais ce n’est pas grave. J’aime bien les bilans parce que comme son nom l’indique, ça permet de faire le point (bravo Sherlock 🧐). C’est donc ce que j’ai fait les dernières semaines de décembre et j’en ai tiré pas mal de conclusions.

Spoiler alerte : je ne vais pas te faire un bilan glorieux. Pas de success story niveau pro par ici. 🙅🏻‍♀️

2022, l’année de la prise de recul et de la réflexion

L’année 2022 a été l’année de la remise en cause et de remise à plat (autant du côté pro que perso). J’ai ressenti le besoin de prendre du recul pour découvrir qui j’étais vraiment et pas celle qu’on voulait que je sois (je suis sûre que toi aussi tu connais ça). 😅

Depuis le début de l’année, je savais que ma vie pro n’allait pas être ma priorité. J’ai dû faire face à de nombreuses choses dans ma vie personnelle. Je savais d’avance que je ne développerais pas mon entreprise de façon fulgurante. Puis de toute façon, je ne savais même plus ce que je voulais dans mon business. 🤷🏻‍♀️

Je te le donne dans le mile, j’ai passé mes journées à faire des remises en question et à avoir des doutes. Pas ouf l’expérience. 😒

C’est pour ça que je n’ai pas été présente sur les réseaux sociaux. J’avais peur de me tromper, de prendre de mauvaises décisions (l’histoire de ma vie). Je n’avais plus aucune vision pour mon entreprise. Je ne savais pas ce que j’avais envie de continuer à faire et ce que je voulais arrêter.

Quand je me suis lancée j’y suis allée un peu tête baissée sans poser de fondations, sans me poser les bonnes questions. Je pense qu’au début ce n’est pas gênant puisque quand on réfléchit trop on ne se lance jamais. Mais à un moment le doute pointe le bout de son nez et c’est pas grave. Il suffit juste de prendre un peu de recul.

De mon côté la prise de recul a duré presque un an (ouais, je ne fais pas les choses à moitié).

Le fait de ne pas savoir où j’allais engendrait de la procrastination et un manque d’envie. Un manque de sens même. Quel intérêt de faire tout ça si je ne savais plus pourquoi je le faisais ? J’ai donc laissé de côté toutes les idées de projet que je pouvais avoir.

Finalement je vois 2022 aussi comme une longue réflexion.

En début d’année j’ai fait de très nombreuses crises d’angoisse. Je pense que mon corps à dit “stop ma grande, remets-toi en question parce que tu sais que rien ne va mais tu ne changes rien” . 🚨

Finalement, même si je les détestais au début, elles m’ont permis de prendre du recul et de réfléchir à ce que je voulais vraiment faire, qui je voulais être, qui je voulais incarner dans ma vie mais aussi dans mon entreprise. ET j’ai surtout ENFIN mis en place des actions pour aller vers ce changement et ne plus stagner.

Depuis, j’y vois beaucoup plus clair. Je sais désormais où je veux aller.

 

J’ai pris conscience de tout ce qui manquait dans mon entreprise :

🦋 Un cadre

🦋 Une organisation

🦋 Des fondations solides

🦋 De la discipline

J’ai aussi pris conscience de ce qui m’a bloqué cette année :

🌷 La peur du jugement

🌷 Le manque de vision

🌷 La comparaison

🌷 Le syndrome de l’imposteur

J’ai appris à passer au dessus de tout ça petit à petit. Même si tout n’est pas encore réglé.

Les conséquences de tout ça

Je l’ai déjà rapidement évoqué mais deux choses :

  • J’ai disparu
  • La procrastination

J’ai disparu des réseaux sociaux pendant des mois. Quand j’avais un regain d’énergie je revenais rapidement mais je re disparaissais aussitôt. Niveau régularité, on repassera (cette même régularité que je prône à mes clients, you know 🤓). Comme on dit, c’est toujours le cordonnier qui est le plus mal chaussé.

Ça ne renforce pas trop la confiance de mon audience et c’est normal. Tu peux aussi vite passer pour la personne qui ne sait pas ce qu’elle fait ou qui s’en fiche de créer du lien avec sa communauté. Ce qui n’est évidemment pas le cas.

La procrastination parce que comme je le disais, je ne trouvais plus le sens de tout ça et je n’arrive pas à faire les choses si je ne sais pas pourquoi je les fais. Je ne sais pas si c’est une qualité ou un défaut, mais en tout cas une chose est sûre c’est que je n’ai pas avancé dans mon business à cause de ça.

J’ai préféré me concentrer sur les clients que j’avais déjà, faire du bon travail pour eux et mettre de côté mon business en attendant de mettre les choses au clair.

Mes quelques accomplissements de 2022

Bon, jusqu’à maintenant c’est assez pessimiste et je n’aime pas trop être pessimiste. Même si j’étais au presque point mort niveau développement business, j’ai fait quelques trucs :

☀️ Le lancement de l’Académie Instagram qui n’est plus disponible mais qui renaîtra peut être avec Codigiz. Il s’agissait d’une formation pour aider à développer le compte Instagram de ton entreprise et en faire un canal d’acquision de clients.

☀️ Le lancement du podcast : ça faisait des années que j’en parlais et je l’ai enfin lancé. Je suis très fière de ça car ça me faisait peur de le faire et finalement ce n’est pas si terrible. J’ai reçu beaucoup d’encouragements et ça m’a fait chaud au coeur. Ce projet a pu naitre parce qu’en fin d’année j’ai retrouvé la flamme (on se croirait dans un téléfilm d’amour mais tu comprends ce que je veux dire 💞). J’ai retrouvé mon pourquoi. Le fameux pourquoi dont tous les entrepreneurs et coachs buisiness parlent. J’ai retrouvé le sens !! (danse de la joie)

☀️ J’ai délégué la création de mes deux sites internets et j’ai fait créer mon avatar : C’est mon amie Marie Rouquette qui a créé mes deux sites web. Il était temps de professionnaliser un peu tout ça et le site que j’avais fait pour Happypreneure était bidouillé et pas ouf (faut le dire). Je suis ravie du résultat.

J’ai aussi fait faire un avatar par mon amie Louana Illustrations. J’y pense depuis que je la connais et j’ai enfin sauté le pas. Je trouve que ça rend la communication beaucoup plus sympa d’avoir un petit personnage qui me représente. C’est aussi un moyen de différenciation car pas tout le monde utilise ce genre de chose. J’en suis aussi super contente !

☀️ Et enfin, le principal de l’année c’est que j’ai fait un gros travail sur moi même de manière générale, je me suis dépassée sur pas mal de choses. La moi du 1er janvier 2022 et la moi du 31 décembre 2022 sont complètement différentes, j’ai énormement grandi cette année et même si c’était pas tout le temps agréable j’ai pris ma vie en main et je suis sortie de ma zone de confort. On nous baratine avec cette zone de confort mais vraiment je pense qu’il faut oser en sortir parce que le monde est aussi très beau à l’extérieur de cette zone, même si l’inconnu fait peur.

💰 Sinon en terme de CA j’en suis au même stade que l’année dernière. J’ai les mêmes clients que l’année 2021, y a eu quelques changements mais tout s’est compensé donc pas d’évolution cette année. Puis il faut le dire, j’ai très peu communiqué sur mes offres (une fois dans l’année).

Et 2023 ?

L’année 2023 va être l’année du défi et du changement. 🤩

Je redémarre à 0 mon activité de Consulting & Content Manager. Enfin, pas vraiment de 0 puisque j’ai les clients que j’ai depuis un moment, mais disons plutôt avec un nouveau compte Instagram, un nouveau projet avec ça qui s’appelle Codigiz. J’ai de nouveaux objectifs, une nouvelle stratégie.

J’ai envie de vous faire participer à tout ça, vous partager comment je mets en place les fondations de Codigiz, comment j’ai réussi à y voir plus clair et comment Codigiz va évoluer.

Ce partage d’expérience je le ferai sur Happypreneure. On voit souvent les post “si je devais recommencer à 0 voilà ce que je ferais”, et bien là ça sera fait en direct.

Et toi, quel a été ton bilan de 2022 ? N’hésite pas à me partager ça dans les commentaires ou sur Instagram ! 💬

Tu vas probablement aimer :

Je ne prenais pas mon business au sérieux

Je ne prenais pas mon business au sérieux

Bien le bonjour cher Happypreneur.e ! Dans cet article, j'ai envie de te parler de quelque chose que j’ai réalisé récemment : lorsque que je me suis lancée jusqu'à il n'y a pas si longtemps que ça, je n’osais pas prendre ma place de cheffe d’entreprise. Cette place,...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *